Les femmes préfèrent-elles les bad boys ? | Scandee

Les femmes préfèrent-elles les bad boys ?

A première vue on a tout de suite envie de répondre NON, mais en y réfléchissant bien on peut en douter.

Prenons le cas d’une femme qui a le choix entre deux hommes A et B

A : Il est intelligent, attentionné, celui qui offre des roses ou vous sert le petit déjeuner au lit, le mec gentil (un peu trop même), celui à qui on peut parler pendant des heures en sachant qu’il nous écoute. Le gars qui préfèrera rester le soir avec vous à regarder votre feuilleton préféré au lieu de sortir avec ses potes. Vous en connaissez sûrement un dans votre entourage, l’homme sincère (tellement sincère que vous voyez clair en son jeu et savez qu’il ne vous fera pas souffrir), il a une bonne situation et est serviable (le gendre parfait). Précisons un dernier détail : il est mimi mais sans plus (vous voyez quoi…). Il représente la sécurité, l’histoire douce sans trop de rebondissements. Celle qui nous fait dormir sur nos deux oreilles…

B : Il est quant à lui TRES beau (ce qui flatte votre ego) et bon amant, il est rempli de mystères et vous voulez les découvrir. Il a ce petit truc qui fait battre votre cœur et met des papillons dans le ventre. Vous passez ensemble des moments passionnés. Il est toujours en vadrouille, difficile de savoir où il est. Il est insaisissable et vous rêvez de le capturer. Quand il voit que vous vous lassez, il trouve toujours les mots pour vous faire à nouveau craquer. Ses caresses vous font oublier les larmes qui coulaient sur vos joues. Toutefois, il excelle dans les mythos et la polygamie, il a des codes sur son portable et l’éteint souvent en votre présence. Il efface les messages que vous lui envoyez et répond une fois sur trois à vos appels.

Vous voulez en faire un mec parfait mais il refuse de se caser.Vous voulez le quitter et quand vous le faites vous ne voulez plus qu’une chose : le récupérer.Vous en avez surement connu un aussi…

Et que fait la femme ?

Elle aime les défis, elle rêve d’une histoire remplie d’actions, de surmonter l’adversité, pour qu’enfin le prince et la princesse finissent heureux et aient beaucoup d’enfants. Elle vit dans une utopie et s’accroche à un idéal imaginaire, qui ne verra peut-être jamais le jour…

Alors de A ou B, lequel préférez-vous ?

Source: Blackmoon

5 Comments
  1. Je préfère A !
    Dans ta description c’est clair que B est un homme à problèmes. Je pense que ce n’est pas lui en tant que personne qu’on aime, mais ce qu’il représente (le piment dans la vie, le mystère, la passion, une sorte d’idéal qui rend folle…).
    On aime l’inatteignable, ce qui est difficile à obtenir, à posséder. L’homme B est un homme trophée: on veut l’apprivoiser, le garder près de soi peut être pour se prouver quelque chose à soi même.
    Bon après, si on l’aime vraiment, on reste avec lui un ou deux mois non stop. Mais la magie retombe ( et les ex ou “coups” surgissent de nulle part et début des pbs…).

    Avec A, pas de mensonges, de la complicité, de l’écoute, de l’amour… Quitte à pimenter notre vie, autant l’apprendre comment faire. L’amour est aussi une question d’éducation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X