Beyoncé parle des rumeurs de fausse grossesse avec GQ | La Scandaleuse

Beyoncé parle des rumeurs de fausse grossesse avec GQ

Beyonce La Scandaleuse QG 2

Les photos de Queen Bee pour le magazine GQ ont fait couler beaucoup d’encres.

Que ce soit de façon positive ou négative.

L’interview qu’elle a accordé au magazine a été mise en ligne.

Elle y parle des rumeurs de fausse grossesse, de mère porteuse, des Destiny’s Child, de Blue Ivy et de Jay Z.

Concernant les rumeurs sur « la fausse grossesse » et ‘Beyoncé a fait appel à une mère porteuse »

Je sentais que je devais protéger ma mère, parce que quand les gens ont lancé la plus stupide rumeur sur moi prétendant que je n’étais pas vraiment enceinte, elle était là quand je suis passée par toutes ces choses. Et ma sœur aussi. Elles étaient très, très protectrices. Ça ne me touche pas, et ça va avec mon travail, mais le manque de respect, les gens vont simplement trop loin parfois.

Concernant la future réunion avec les Destiny’s Child

Les membres de Destiny ‘s Child « étaient ma famille, et sont toujours ma famille. Contrairement aux artistes qui ont commencé en solo, ma base est d’être dans un groupe et d’être avec d’autres femmes qui le veulent -nous avions tellement besoin les unes des autres. Je veux dire, c’est l’harmonie. Et nous étions super proches. Nous pouvions entrer dans une pièce, ne pas nous donner la note et chanter en parfaite harmonie. Ça me donne des frissons. Alors l’union, l’unité et la fraternité, c’est comme ça que j’ai grandi.

Sur ce que sa fille lui a pris sur elle même

Quand j’ai accouché, c’était la première fois que je me suis vraiment laissée aller et que je me suis abandonnée  Et ça m’a appris Et ça m’a appris à quel point ça pouvait faire du bien… Donner naissance m’a fait réaliser le pouvoir d’être une femme. Ma vie a beaucoup plus de sens. Et exprimer l’excitation, la sensualité et la connexion que j’ai avec mon mari je suis beaucoup plus à l’aise avec ça maintenant. En fait, j’ai l’impression que mon enfant m’a présentée à moi-même.

Sur le fait de ne pas construire sa carrière autour de Jay Z

J’étais indépendante avant de rencontrer mon mari, et nous avons une alchimie naturelle et une véritable relation, elle est basée sur les choses sur lesquelles les relations sont censées être basées. J’ai vu, en grandissant, quand une femme ou un homme dans une relation – peu importe lequel des deux- ne se sent pas en confiance, ils se sentent étouffés. Votre estime de soi est déterminée par vous. Vous n’avez pas à dépendre de quelqu’un pour  vous dire qui vous êtes.

Source

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X