L'époque "Tu veux sortir avec moi" vous manque-t-elle? | La Scandaleuse

L’époque « Tu veux sortir avec moi » vous manque-t-elle?

2439209301_1

Vous vous souvenez du collège? Cette belle époque, l’insouciance, les deux mois de vacances scolaires, les amourettes…

A cette époque, les choses étaient plus simples vous étiez intéressées par quelqu’un il suffisait de lui écrire sur un petit bout de papier, que votre meilleure amie allait lui donner. Ou, pour les plus téméraires, de lui dire en face à face!

Il y avait toujours le risque qu’il coche la case « non » ou qu’il vous « affiche » devant tout le monde, mais ce n’était pas grave parce qu’à cette époque on voulait de la clarté pour rapidement passer à autre chose.

De nos jours, les choses sont beaucoup plus compliquées! On recherche toujours la clarté, mais très peu sont disposés à vous en donner!

Vous rencontrez quelqu’un et il y a un bon feeling. Du coup vous décidez de vous revoir, un premier rendez-vous au resto. Tout se passe bien, vous avez des centres d’intérêts communs, il vous fait rire. Second rendez-vous, échange d’un petit baisé (non non pas au premier rendez vous^^).

Puis s’enchaînent les autres rendez-vous, dîner, ciné, expo, activité sportive, etc. Les petits mots doux « tu me plais vraiment »  « tu me manques » « je pense à toi ». Vous vous voyez régulièrement, vous l’aimez bien il vous présente même à ses amis.

Tout semble aller pour le mieux, mais vous vous posez malgré tout la question « est ce qu’on est vraiment ensemble? »

Cela peut sembler étonnant, mais de nos jours il y a ce concept où les gens se voient, ont l’air d’être ensemble mais ne sont pas ensemble! Ils font tout comme un couple, il se peut même que l’un d’entre eux pense être en couple, mais… non!

Alors des fois pour éviter toute confusion on a envie de faire comme à nos 13 ans et demander à l’autre « Est ce que tu veux sortir avec moi? » Comme ça, si il dit oui, on peut rester sur notre petit nuage et si malheureusement il dit non, on peut le virer sans remords!

Evidemment cela enlève au charme et au romantisme de la relation, mais en étant certaine du statut de notre relation on évite d’aller trop loin avec des gens qui au final n’en valaient pas le coup.

Je ne sais pas pour vous, mais en tout cas, moi je regrette cette époque où on pouvait se « demander ». Ça évitait bien des tracas!

Qu’est ce que vous en pensez?

5 Comments
  1. Ça éviterait surement de s’entendre dire la fameuse phrase: « mais on est amis! » Alors que tu pensais vivre qque chose de spécial avec un gars…

  2. C est vrai que c était la bonne époque, les sexfriend ou plan cul ne faisaient pas parti de notre vocabulaire.. on était ensemble ou pas. De nos jours les filles sont souvent dans le flou avec des garçons qui veulent sortir avec une nana mais sans les contraintes du couple… du coup ils ne sont jamais clair sur ce qu ils veulent

  3. Moi ca me manque lol trop d’ambiguïté. Beaucoup de personne se cachent derrière ca: quand il veut aller voir ailleurs il te dis « je n’ai jamais dit qu’on etait en couple »

  4. Resto, cinés, promenades, fou rires, sms h24, appelsh24, soirées à 2 ou en groupe (crémaillère, anniversaire, jour de l’an), présentation aux ami(e)s, vacances ensemble ou en groupe, bisous, nuits d’amour —> Non, on ne sort pas ensemble parce que « on ne s’est rien promis et que je souhaite rester célibataire »

    Je pense que le problème est un défaut de communication mais aussi que quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut ou pire encore qui cache ses intentions dans le but de profiter de l’autre d’une quelconque manière que ce soit, est complètement inutile.

    Perso, ca me pousse à devenir de plus en plus indépendante et ne pas « avoir le temps » bref ça rejoint l’article sur le « trop plein d’indépendance ».

  5. Oui,cette époque me manque car une fois la réponse donnée,on savait à quoi s’en tenir!Aucune ambiguïté,la suite des événements est donc logique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X