A la rentrée je change de travail | La Scandaleuse

A la rentrée je change de travail

rbrb_2557

Septembre et Janvier sont les deux mois où l’on veut prendre de bonnes résolutions, on se fixe de nouveaux objectifs. On veut commencer cette rentrée sur de bonnes bases afin d’avoir une année épanouie.

Etant donné qu’on passe la majorité de son temps sur son lieu de travail (ou en cours), autant travailler dans un endroit où l’on se sent bien. Donc si vous n’êtes pas satisfait(e)s de l’emploi que vous occupez, il est temps d’en changer.

D’abord, sachez que:

– Nous ne sommes pas voués à vivre uniquement pour payer nos factures.

– Nous avons été à l’école, obtenu des diplômes, suivi des formations, afin d’effectuer un métier qui nous passionne. Sinon pourquoi avoir perdu passé autant de temps sur les bancs de l’école?

Certains diront que de par la conjoncture actuelle en France, il n’est pas très prudent de quitter son emploi pour en trouver un autre, ou de changer de voie. Si vous êtes né(e)s dans les années 80/90, alors vous avez grandi avec les mots chômages et licenciement en gros titres des médias. Donc rien de nouveau.

Le nombre de millionnaires et de milliardaires augmente  chaque année, c’est qu’il y a bien encore des secteurs qui ne connaissent pas la crise. Il faut juste les identifier.

Si le poste dont vous rêvez n’existe pas, créez le!

Par exemple, lors de vos envois de candidatures spontanées, nommez la fonction que vous voulez occuper (celle que vous avez imaginé et que l’entreprise n’a pas), détaillez les services que vous proposez, les objectifs de votre fonction et ce que ça  apportera à l’entreprise.

Surtout, ne l’oubliez jamais: il est encore possible de vivre de sa passion!

Il est vrai que tout le monde ne peut pas être footballeur, mannequin ou chanteur. Explorez vos options, il ne faut pas restreindre vos possibilités:

1-Vous savez coiffer, montez votre salon de coiffure, devenez coiffeuse à domicile (un vrai bon filon selon nous!).

2-Vous aimez la mode, devenez Personal shopper, styliste personnelle pour particuliers, artistes, célébrités (blogueuse mode c’est bien, mais vous n’en vivrez pas tout de suite).

3-Vous aimez le sport, faites des recherches sur les métiers de ce secteur, que se soit prof de sport, agent sportif, journaliste sportif. Il en est de même pour les métiers artistiques, ou de la  mode.

Sachez surtout que pratiquement tous les métiers peuvent s’exercer dans tous les secteurs. Parfois il ne faut pas changer de métier mais juste d’industrie.

Par où commencer ?

Abonnez-vous ou feuilletez régulièrement la presse économique (aussi régulièrement que Lascandaleuse.com). Vous y trouverez des infos, des contacts que les conseillers d’orientation ou du pôle emploi n’ont pas, que ce soit en terme de formations, subventions pour la création d’entreprise.

Il n’est jamais trop tard! Alors oui vous abez des enfants, un crédit immobilier et/ou voiture, il sera plus difficile de prendre la décision de changer de carrière. Certain(e)s se diront que passer un certain âge, il faut arrêter de se chercher, mais parfois la maturité et l’expérience du monde du travail est un avantage.

Il y a certains dispositifs mis en place pour permettre de changer de métier, de carrière, ou de faire évoluer sa carrière professionnelle.

CIF: Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF). Plus d’infos cliquez ici

DIF: Le droit individuel à la formation

Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en oeuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. La formation a lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire ; elle est prise en charge par l’employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l’utiliser. S’il décide de ne pas l’utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non utilisées. Plus d’infos cliquez ici

VAE: La validation des acquis

La validation des acquis de l’expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d’études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires. Plus d’infos cliquez ici

A vous de jouer ! 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X