Concept: MusicFeelings.net | La Scandaleuse

Concept: MusicFeelings.net

steevy la scandaleuse 1

 

 » Steevy de musicfeelings : je pense que la beyhive et navy sont victimes du système ».

Sur Lacandaleuse.com on parle beaucoup de scandale (mais pas que bien sûr) des célébrités du monde du hip-hop ou du R&B. Le site musicfeelings.net se concentre sur la carrière de ces artistes, un peu comme si les Inrocks se spécialisaient en music dites urbaines, c’est comme ça que nous voyons le site de Steevy!

L’été dernier Steevy partageait ses éditos sur Lacandaleuse.com vous faisait réfléchir sur le monde de la musique (à lire ici). Nous avons voulu en savoir plus sur ce média expert en soul, r&b, hip hop etc…

Comment est venue l’idée de créer ton site MusicFeelings?

J’adore écrire. Musicfeelings, c’est un peu un mélange de mes 2 passions, il me permet d’écrire, de parler et d’écouter de la musique en même temps. J’ai vraiment aussi voulu le faire pour défendre la culture urbaine et pointer un regard urbain sur la culture en général. Car c’est toujours l ‘inverse sur les autres sites ou blog musicaux. On a des visions mainstream sur la musique urbaine. Musicfeelings se revendique de faire aussi le contraire, tout en essayant d’expliquer et de retracer aux gens l’histoire de ces musiques.

Tes dossiers sont très complets comment te documentes tu?

Je me suis mis à faire beaucoup de recherches sur la musique entre 2004 et 2005. Je me suis directement inscrit sur des bases de données américaines (Mediabase, allacess) qui étaient gratuites à l’époque, puis j’ai été un membre très actif de beaucoup de forums musicaux. Ca m’a permis d’acquérir beaucoup de choses et pour les dossiers, je complète toutes ces bases avec les sites comme Billboard, HDD, Chartnews, qui sont des sites officiels et pas mal de magazines sur l’histoire de la musique américaine essentiellement.

Est ce que des artistes, managers ou des professionnels de la musique t’ont déjà contacté?

Je suis très sollicité par les artistes pour de la promotion notamment sur le site. C’est fréquent de devoir dealer ou répondre aux managers. On me propose même souvent de payer pour articles positifs mais j’ai encore du mal à m’y faire. Cependant, je suis très rarement contacté pour le management d’artiste. Beaucoup de chanteurs me demandent conseils, mais pas de manière officielle. C’est un domaine qui m’intéresse, mais je laisse faire les choses. Si je dois travailler avec un ou des artistes sur leur communication, ça se fera.

Comment gères tu les behives, navi ou autres fans extrémistes?

Au début, j’étais très agacé et je perdais assez vite mon sang froid. Il faut dire que j’étais souvent harcelé. Des mails d’insultes quotidiens, des pages anti moi crées, ma vie personnelle violée et pleins d’autres choses ; j’ai même du porter plainte contre X une fois.. Avec du recul, j’ai compris que ce n’est finalement pas de la faute de tous ces gens, tous ces extrémistes . C’est un souci de culture, ils sont victimes du système. Les années 80’es et 90’s ont été excellentes pour l’industrie du disque et ils ont fait une énorme erreur, c’est qu’ils n’ont pas su anticiper la chute des ventes avec le téléchargent et la piraterie. Du coup, ils investissent moins et le font sur une poignée d’artistes bien précis . Obligatoirement, ils ont besoin que ces artistes leur rapporte de leur argent. C’est pour ça qu’ils les matraquent matin, midi et soir les mêmes personnes, c’est un choix commercial. On les traite tous( Beyonce, Rihanna, Justin Timberlake) comme s’ils étaient les nouveaux Michael et Aretha Franklin.. pas parce que c’est vrai mais parce qu’on a besoin que le public achète. Ils ne veulent plus investir ou faire du développement d’artistes car c’est très couteux alors on maximise à l’extreme sur les stars qu’on a déjà pour qu’ils rapportent encore plus. Quand Rihanna sortait Loud, c’était vendu comme le nouveau Thriller. Jennifer Lopez est la première femme à recevoir l’icon Award des billboard music awards derrière Stevie Wonder… etc. ce sont des choses répétées pour pousser les jeunes consommateurs à l’achat parce que l’industrie a besoin d’argent. Ils veulent du cash donc ils procèdent de cette manière et comme on est dans une génération qui n’accepte que l’instantané, les gens intègrent ça et n’ont pas forcement le temps de regarder derrière eux. Pourtant quand tu regardes une cérémonie de remises de prix dans les 80- 90’s et la même dans les 2010’s, le fosse en terme de talent est énorme. Les ados qui ont grandi dans les années ont eu beaucoup de chances parce qu’ils avaient une réelle diversité au niveau des genres musicaux et des talents, allant de Alanis Morissett à Blackstreet. Aujourd’hui, les fans de Rihanna et de kanye west ne savaient pas qui étaient Paul Mc Cartney avant de l’entendre sur une chanson d’eux. Ceux de Katy Perry ont découvert qui étaient Missy Eliott le jour du Superbowl, ceux de Beyonce ne savaient pas que Lil Kim se fait appeler Queen B depuis 1996, ceux de Miley ont cru qu’elle a inventé le twerk,…. et on a encore des tas d’autres exemples . Que veux tu dire à des gens comme ça ? C’est normal qu’ils pensent que leurs stars sont le summum vu qu’il n’y a rien derrière, c’est normal qu’ils soient aussi violents quand tu leur dis que la musique de Rihanna n’est pas extraordinaire par exemple, la réalité est qu’ils ne connaissent pas grand chose d’autre. Ils sont finalement prisonniers d’un système qui les exploitent et ont plus besoin d’aide que d’autre chose.

Comment vois tu l’industrie évoluer ?

Bah en fait, comme je disais dans la question d’avant. Les majors n’investissent déjà plus dans le développement d’artistes . Ce sera encore pire dans les années à venir. Regardez attentivement les stars des chaines de télé pour enfants, disney, nickledeon. Etc.. c’est là qu’on vous mettra les stars de demain ; C’est le coup parfait, on met des petites filles dans des series pour enfant. Elles sont jolies, savent à peu près chanter, attachantes et les enfants grandissent avec elles donc elles ne coûtent pas cher. Au contraire, elles rapportent dès la base et quand on les lance en solo, c’est le jackpot vu qu’on exploite juste le capital sympathie qu’on a établi pendant les années précédentes. Si vous remarquez bien, Ariana Grande, Miley Cyrus, Selena Gomez sont parmi les plus grosses vendeuses pop actuelles et sont en dans ce cas de figure, mais il y en d’autres Zendaya, Misranda Grooove. On en aura de plus en plus. Ce sont des filles qui ne coutent pas très cher à fabriquer, qu’on matraque car les enfants les voient tous les jours et s’y attachent et donc rapportent à la fin très gros.

Quelle est la prochaine étape pour ton site, comment te vois tu évoluer?

C’est très compliqué de te dire exactement ce que je vais faire car je sais que je parle d’une musique qui n’est pas populaire en France. Je pensais à en faire un webzine mensuel avec des chroniques, dossiers qu’on ne trouve pas sur le blog.. mais je me suis heurté à la question du prix. Les gens sont ils forcement prêts à payer pour lire un webzine. Si oui ? Combien, c’est compliqué donc on est sur les maquettes, on planche dessus avec une amie. Autrement, Musicfeelings sera partenaire 2 festivals dont un qui arrive très prochainement sur la culture afro et qui me poussera entre autres à revenir dans les archives de Spike Lee. Je continuerai d’écrire aussi longtemps que je pourrai le faire, mais très prochainement, on aura 2 nouveaux formats dont un qui risque de faire un peu de bruit donc je n’en parlerai pas encore. Aussi, les préparatifs pour la première soirée Musicfeelings sont entrain d’être faits, le concept sera assez original, plutôt convivial.. ah et tout le monde sera bien fouillé à l’entrée ( Rires).

Quelle est ta plus grande satisfaction et ta plus grande déception par rapport à ton site?

Quand j’étais petit , je rêvais de devenir écrivain en écoutant les disques de Whitney Houston et en lisant le journal d’Anne frank pendant la récré. J’avais un baladeur cd qui ne me lâchait jamais. Quand je suis sur Musicfeelings, j’ai souvent encore l’impression d’être dans cette cour de récréation. Je m’amuse beaucoup et je crois que l’un des plus beaux moments reste la fois où j’ai été repris dans Gala, ça me paraissait tellement énorme ! J’ai crié, j’ai appelé mon petit frère, j’en pouvais plus! Coté déception, je ne crois pas que j’en ai en réalité. J’ai crée un blog en parallèle de mes études qui a été lu près de 3 millions de fois en parlant de la musique que j’aime. Je n’aurai réellement pas pu rêver mieux.

Que fais tu dans la vie?

Je suis actuellement en stage dans un label. J’ai un master en journalisme multimédia et un autre master en communication digitale. En ce moment, je travaille pour un artiste Faada Freddy qui est absolument extraordinaire sur scène. Son album « Gospel Journey » est entièrement réalisé à base de voix. Il sait tout faire, c’est assez phénoménal et c’est bien d’avoir ce genre d’exemples..

Est ce que tu as quelque chose que tu voudrais ajouter?

Bah, je pense que je vais remercier les musicfeelinglovers. J’ai souvent l’impression d’être le tonton d’une grande famille. Le inbox du fb est souvent pleins de messages de demandes d’avis sur les chansons, d’encouragements de soutien ou même coup de gueules. J’aime ce côté très réel que j’espère avoir construit avec eux et je les remercie de continuer à me suivre et de rendre le site très vivant. Je veux aussi remercier La scandaleuse pour leur soutien et faire un big up à tous les autres blogs r&b français parce que je sais que c’est très difficile de tenir ce genre de sites en 2015. Ce sont des gens passionnés, et je suis très bien placé pour savoir à quel point la passion est un beau sentiment. Ah et pour ceux qui ne connaissent pas Musicfeelings, c’est le moment de liker la page ou de commencer à lire les dossiers !!:)

steevy la scandaleuse

Pour rester connecté avec MusicFeelings:

  1. Facebook: MusicFeelings
  2. Instagrammusicfeelings_blog
  3. Twitter: elmusicfeelings
  4. Site Internet: musicfeelings.net

N’oubliez pas de suivre notre nouveau compte Instagram cliquez ici

 

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X