Comment faire le choix entre sa passion, et un métier à gros salaire? | Scandee

Comment faire le choix entre sa passion, et un métier à gros salaire?

BBEDMF Worried Businesswoman

 

Qui ne s’est pas déjà entendu dire, « ce milieu est bouché », « il n’y a pas d’argent dans ce domaine » au moment où elle mentionnait ses choix de carrière? Comment faire quand on sait que le métier que l’on a choisi ne nous rendra pas riche? Nous avons posé cette question à Jade A. 27 ans qui travaille en milieu scolaire.

 

As-tu toujours su que tu voulais travailler en tant qu’assistante sociale en milieu scolaire?

Oui j’ai toujours su très tôt que c’était ce que je voulais faire dans la vie. J’ai toujours eu le sentiment d’avoir été mise sur Terre pour aider les enfants et les éclairer dans leurs vies. En grandissant j’ai pu prendre connaissance des différents métiers qui impliquaient de travailler auprès des enfants. Je pouvais devenir enseignante, psychologue pour enfant etc… Ce qui m’attirait le plus était la psychologie de l’enfant, mais je ne voulais pas avoir mon propre cabinet, je voulais travailler dans une école. Après avoir fait des recherches pendant que j’étudiais à la fac j’en ai appris un peu plus sur le métier d’assistante sociale en milieu scolaire. On travail également sur la psychologie des enfants ainsi que leur bien être. Après avoir fini mon Master et effectué un stage, je savais exactement que c’était dans ce domaine que je devais travailler. 

 

Qu’est ce qui te plait dans ton métier?

Il y a tellement de choses que j’aime dans mon travail. Je pense que travailler avec les enfants peu importe le métier est très gratifiant. J’adore le fait d’avoir la possibilité de changer la vie d’un enfant, simplement en étant présent, en étant là pour lui et en lui montrant qu’il est important pour nous. Les enfants ont besoin d’être guidés par les adultes, malheureusement. ils ne le sont pas toujours par leurs parents, ou les autres adultes influents dans leurs vies. En travaillant avec eux et en étant présent sur leur lieu de vie scolaire, cela nous permet d’avoir l’opportunité d’être cette oreille pendant la journée, qui pourra influencer positivement leur mental et ce qui contribuera à leurs bonnes notes mais également à leur bien être. Bien sûr qu’il y a des jours plus éprouvants que d’autres, mais quand vous faîtes ce que vous aimez les bonnes choses prennent toujours le dessus sur les situations plus difficiles de la profession.

 

De nos jours il est compliqué de choisir entre un métier qu’on aime mais qui ne rapporte pas nécessairement beaucoup d’argent, et un métier qui ne nous passionne pas spécialement mais qui nous permet de payer les factures et plus encore. Comment as tu fais le choix de choisir un métier qui te plait plutôt qu’un métier qui assure une certaine aisance et liberté financière?

Etant donné que j’ai toujours su, que c’est ce que j’étais amenée à faire dans ma vie, il n’était pas difficile pour moi de choisir entre ce que j’aime faire et un gros salaire. Au lycée j’étais prof de danse bénévole pour les jeunes. Sachant que j’étais bénévole je ne recevais pas de salaire, et c’était ok pour moi, car j’adore la danse, et travailler avec les enfants. En commençant ma carrière professionnelle, j’ai appris très tôt qu’on ne se faisait pas beaucoup d’argent dans ce domaine. Si cela avait été un problème pour moi, j’aurais changé de voie assez vite pour ne pas perdre mon temps à la fac, pour obtenir un diplôme pour un job qui ne me rapporterait pas d’argent. Mais je me fichais de tout cela, tout comme cela ne me dérangeait pas de ne pas être payée quand j’étais prof de danse. Pour moi il s’agit plus de ma contribution à la société, et le développement de nos enfants. Une de mes citations préférées est :  » Ce que nous touchons nous permet de gagner notre vie et ce que nous donnons confère un sens à notre vie. » Cela me résume parfaitement. Le vrai salaire pour moi est d’aider quelqu’un à changer sa vie, et cela n’a pas de prix.  

En plus de  mon travail auprès des enfants, j’ai toujours eu une passion pour les cheveux. Je ne veux pas du tout en faire ma carrière. Mes vidéos sur youtube sont plus un hobby que je pratique pendant mon temps libre. Je prends vraiment plaisir à faire des vidéos sur les cheveux

Je ne gagne pas de grosses sommes d’argent pour mes vidéos également. Cela me plait d’aider les femmes dans leurs  routines capilaires, en leur donnant des conseils, pour les soins les différents styles de coiffures. Entre mon travail, et mes vidéos je me sens accomplie, car je vis selon la vie que je devais avoir, et cela n’est pas régi par l’argent que je peux gagner. Bien entendu nous voulons tous avoir une certaine sécurité financière, mais cela ne devrait pas être la raison pour laquelle on choisit un métier. J’encourage tout le monde à faire ce qui lui rend vraiment heureux et l’argent suivra. 

 

Merci à La Scandaleuse de m’avoir permis de partager mon expérience.  

Si vous aussi voulez nous envoyer vos témoinages contact@lascandaleuse.com

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X