Sandra Bullock a peur pour son fils à cause du racisme | La Scandaleuse

Sandra Bullock a peur pour son fils à cause du racisme

8364906 Actress Sandra Bullock was seen picking up her adorable little guy, Louis, from preschool in Los Angeles, California on January 5, 2012. Little Louis, who is usually very straight-faced, even managed to crack a big smile and opened his arms up excitedly to reach for his favorite bodyguard. FameFlynet, Inc. - Santa Monica, CA, USA - +1 (310) 395-0500

Sandra Bullock est la maman adoptive d’un petit Louis, un afro-américain qui vient de La Nouvelle-Orleans. Elle l’a adopté en 2010 et le petit Louis a aujourd’hui 5 ans. Dans une récente interview avec le magazine Glamour, la maman s’est exprimée sur ses craintes d’avoir un enfant noir aujourd’hui aux Etats-Unis.

Voici un extrait de son interview:

Zoe Kazan:

Votre fils est afro-américain et on a tellement parlé dans les news du péril que les hommes afro-américains doivent faire face dans ce pays.

Sandra Bullock:

Hommes et Femmes.

ZK:

 Est ce que c’est quelque chose dont vous pensez?

SB:

Chaque Jour. C’est un déchirement à nouveau. Vous voyez comment les choses ont beaucoup avancé depuis les droits civils et regardez où on en revient maintenant. Je veux que mon fils soit en sécurité. Nous en sommes à un point où, si nous ne faisons rien, nous allons détruire ce que d’incroyables personnes ont accompli. Regardez le mouvement sur les droits des femmes, cela prend une tournure folle, c’est un monde de folie. Mais parfois il faut que cela fasse du bruit pour que les gens puissent se dire  » je ne peux pas ne pas voir ». Si je pouvais avancer dans une bulle avec mon fils je le ferai. Mais je ne peux pas.

 

Sandra Bullock s’est exprimée sur le fait d’avoir un  enfant qui n’est pas de la même couleur qu’elle. On se souvient également que la maman de North avait déclaré qu’elle veut que sa fille ne voit pas les couleurs.

Mais la vraie question est : comment un parent non afro-américain, qui élève un enfant noir, peut il le préparer à tous les préjugés que son enfant subira en grandissant ? Car grandir dans un milieu très favorisé n’a jamais effacé le racisme. Cette difficulté s’applique d’ailleurs à tous les parents qui adoptent des enfants d’une couleur différente de la leur.

Avec toutes les tensions raciales qu’il y a en ce moment, il serait interessant d’entendre l’avis des autres célébrités dans le cas de Sandra, qui ont adopté un enfant non blanc.

 

Pour lire le reste de l’interview cliquez ici

1 Comment
  1. Et les enfants noirs qui vivent dans des familles favorisés alors ? Parce que ça existe ! On se prépare à un probléme quand on y est confronté. Un non blanc restera un non blanc peu importe ou il a grandi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X