Lylah: LA SCANDALEUSE DE LA SEMAINE

Lylah: LA SCANDALEUSE DE LA SEMAINE

Lylah sous toutes les coutures

Après dix ans de carrière, rythmée par les succès et les rumeurs, Lylah revient avec un nouveau projet tourné vers l’Afrique. L’Antillaise délaisse le zouk à la faveur de l’afrobeat. Forte d’une grande maturité, la belle semble prête à conquérir le monde.

lylah 1

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Lylah, j’ai 27 ans, j’ai des origines guadeloupéennes et martiniquaises et j’habite à Paris.

On t’a d’abord connu avec le groupe Les Déesses…Comment as-tu géré le succès à tes débuts?

Je pense avoir gardé les pieds sur terre grâce à mon entourage. D’ailleurs c’est cet entourage qui m’a permis de rebondir lorsque tout cela s’est terminé.

Pourquoi le groupe s’est-il séparé ?

les deesses

Il y a eu des désaccords avec la production, mais nous étions complémentaires et soudées entre nous.

Quelle est la direction artistique de ton nouvel album? Sera-t-il dans la même veine  afro-pop que ton dernier titre ?

Oui, principalement. Avant l’album, un EP disponible dès cet hiver. Il sera d’avantage tourné vers l’afrobeat.

Comment définirais-tu ton style musical ? 
Je défends souvent le fait d’être une artiste éclectique. Les musiques qui m’attirent sont variées. Cela fait dix ans que je fais ce métier, et j’ai toujours trouvé très important d’évoluer. Mais j’avoue que l’afrobeat, dont je suis tombée amoureuse pendant mon séjour en Angleterre, est le style qui me correspond le mieux.

Quelle a été ta plus grande déception dans l’industrie de la musique ?
J’ai été très déçue par l’hypocrisie des gens, les fausses promesses et les producteurs qui cherchent à s’en mettreplein les poches en utilisant l’ignorance des artistes. Pour bien résumer ce monde là, je dirais que les veulent que tu réussisses mais jamais mieux qu’eux.

Que penses-tu de la scène musicale R’n’b francophone ?
Il y a beaucoup d’artistes talentueux et, malheureusement, je trouve qu’ils ne sont pas assez mis en valeur. Je pense que la demande n’est pas assez élevée, pour intéresser les producteurs, C’est le cas du zouk.

Que faudrait-il faire, selon toi, pour que cela change ?
Il faudrait davantage de structures qui permettraient aux jeunes de pouvoir s’exprimer, et pour dénicher les talents. À ce moment là, les producteurs seraient plus enclins à investir pour le développement d’artistes

À la suite de la publication de ton clip, de nombreux fans nous ont questionné sur le supposé triangle amoureux existant entre Warren, Larry (l’un des Twins) et toi.
Peux-tu clarifier cette situation ? 

Il n’y a jamais eu de triangulaire. Je me suis mise en couple avec Warren, juste après ma
rupture avec Larry. Je suis très rapidement tombée enceinte. Prenant un contraceptif,
j’étais très étonnée et ne me doutait pas être enceinte de Larry. Je n’ai voulu berner personne, mon médecin m’a donné une date de début de grossesse inexacte. C’est des
choses qui peuvent arriver, mais notre notoriété nous a desservi et a placé cette affaire
sur la place publique. Néanmoins, avec du recul, en étant aujourd’hui plus mature, cette
histoire m’a fait beaucoup de tort. J’ai perdu mon équipe de l’époque, mes dates, donc
mon travail.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aujourd’hui à la jeune Lylah qui débutait à l’époque dans le métier ?
Quand tu vas dans une arène, la première chose que tu vois c’est le public qui t’admire et qui t’applaudit. Quand tu baisses la tête et que tu vois les gens dans l’arène avec toi, sache qu’ils ne sont pas là pour t’aider. Fais preuve d’intelligence et de courage. Accroche-toi à tes valeurs et sois focalisée sur ton objectif, car la route est semée d’embuches, on
ne sort pas vainqueur à tous les coups, mais le travail fini toujours par payer.

Est-ce difficile de gérer carrière et vie privée ? 
Il est difficile de mener les deux de front mais j’ai la chance d’être très bien entourée par ma famille, qui m’apporte une aide précieuse.

lylah 2

Parlons mode et beauté : quels  produits de maquillage as-tu dans ton sac ?

make up

Fond de teint, poudre et gloss.

Quelles marques de maquillage as-tu découvertes lors de tes voyages ?
Mon top 5 c’est : Sleek, Mac, Mua, Bobby Brown et Benefit.

En cosmétique j’essaye d’être à la pointe. En Angleterre, j’ai connu la marque Sheabutter Cottage qui propose essentiellement des produits naturels. J’aime beaucoup le beurre de karité et la nouvelle marque Waam Cosmetics, qui utilise des huiles végétales des cinq continents. Ma préférée est l’huile d’argan. Pour ma peau, j’aime aussi les produits à la noix de kolo (du bassin du Congo) de la marque Kibonit Beauté. J’aime aussi la marque Huiles et Senteur, les produits à utiliser sous la douche sont comme de la crème fouettée pour le corps, un vrai bonheur.

produit

Enfin, pour les cheveux, j’aime beaucoup la gamme

cheveux 2

Quelle coiffure préfères-tu ?

lylah

J’aime les braids (nattes) mais j’aime aussi porter les cheveux longs lisses ou ondulés.

Tu es souvent à Londres… Quelles  sont tes adresses shopping et make up ?

mall london

Je vais souvent à Stratford, au grand centre commercial où il y a beaucoup de magasins de maquillage.

Quelles sont les femmes célèbres qui t’inspirent ?

oprah winfrey

J’admire Oprah Winfrey. Elle est partie de rien, en étant secrétaire, et à force de travail elle est aujourd’hui une journaliste et productrice incontournable. On oublie même sa couleur de peau. Je travaille beaucoup pour la musique, et les différences chorégraphies que l’on me propose, car je pense que les réussite tombe rarement du ciel, je veux pouvoir être fière de moi et rendre également fière ma mère qui m’a tant soutenue.

Quels titres trouve-t-on en ce moment dans ta playlist ?

Ojuelegba de Wizkid ou Dance like we’re making love de Ciara.

Un message pour les scandaleuses ?
N’oubliez jamais de vous dépasser quand tout va bien, et de vous surpasser quand tout va mal !

Pour suivre Lylah sur les réseaux sociaux:

Facebook: Lylah

Instagram: Lylahoriginal

Twitter: Lylah

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INSTAGRAM

X