Pour les femmes qui veulent avoir des enfants jeunes | La Scandaleuse

Pour les femmes qui veulent avoir des enfants jeunes

black-mom-daughter

Je viens d’avoir 30 ans et j’ai deux enfants, que j’ai eu à 22 et 23 ans. C’est intéressant parce que alors que j’entre dans ma 31ème année, je fais un bilan de cette décennie et je réalise, bien que je ne regrette aucun de mes enfants, ma vie aurait pris une tournure différente si je n’avais pas eu mes enfants aussi jeune.

Beaucoup d’entre vous pensent d’avoir ses enfants au début de la vingtaine c’est mieux que pendant l’adolescence ou après 40 ans, mais voici ce que je pense:

Ta vingtaine doit te servir à te découvrir, découvrir le monde et vivre ta vie!

Le monde ne s’arrête pas quand on a des enfants jeunes, mais pour dire vrai, il y a quand même pas mal de choses qu’il faut mettre en stand by si vous n’avez pas les ressources ou le soutien nécessaire. Alors pourquoi se précipiter si vous n’êtes pas mentalement et financièrement équipée et préparée pour élever un enfant ?

Les femmes devraient attendre le bon moment pour commencer à faire des enfants et ce même si cela prend du temps : avoir une situation et une certaine stabilité.

Si je pouvais donner un conseil aux jeunes filles qui font la course avec leur horloge biologique, voici ce que je dirais :

Quand j’avais ton âge, je venais d’arriver à la fac, me préparant à devenir écrivain. Avoir un enfant ne faisait pas partie de mes plans dans l’immédiat. Mais les choses arrivent et je me suis retrouvée enceinte à 21 ans. Les années qui ont suivi, j’ai vu mes camarades de classe finir les cours, aller en stage et commencer leur vie professionnelle. Ma réalité à moi était bien différente.

Quand on a 20 ans, on a encore tant de choses à découvrir, des choses qui vous mènerons à la découverte de vous même. On expérimente, on se trompe, on réussit, on échoue, bref on se construit, jusqu’à arriver à maturation. A 25 ans, qui est pour moi l’âge crucial, j’étais en train d’élever deux enfants.

Aujourd’hui à 30 ans, je réalise que la vie est une grande école, où on ne cesse d’apprendre. Et plus que jamais je sais aujourd’hui qu’il faut attendre le BON MOMENT pour faire les choses. Ne soyez pas pressées, quand on force les choses, on n’a jamais le meilleur résultat.

Ca ne veut pas dire que vous ne pouvez pas être une mère du tonnerre avant 25 ans, j’en suis la preuve vivante. Je veux simplement dire que prendre son temps produit de meilleurs résultats.

J’aurai été une meilleure mère si j’avais attendu. Je le sais maintenant.

Source 

 

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X