On aime : "The Get Down" la nouvelle série Netflix | La Scandaleuse

On aime : « The Get Down » la nouvelle série Netflix

the get down netflix

Le 12 aout une nouvelle série intitulé The Get Down a fait son arrivée sur Netflix!

Le thème? La naissance du Hip Hop à New York dans la fin des années 70.

Avant même qu’elle soit mise en ligne, la série faisait déjà parler d’elle à cause de son coût. En effet, réalisée par Baz Luhrmann (qui a entre autre réalisé Le Grand Gatsby) chaque épisode coûte sept millions de dollars! Parmi les collaborateurs, on retrouve des grands noms du Hip Hop, Grandmaster Flash, Nas, Nelson George ou encore Kurtis Blow.

On se retrouve à New York en 1977 dans le South Bronx ou la communauté est majoritairement noire et latino. On suit l’histoire d’un groupe d’ados; plus précisément, Ezekiel, un surdoué de l’écriture et futur MC et Mylene, qui rêve de devenir une grande chanteuse de disco. Evidemment ils sont amoureux (il faut toujours un peu de romance dans une série non? ) mais leurs passions et leurs ambitions compliquent leur relation.

C’est bientôt la fin de l’ère Disco et le début de quelque chose de nouveau, d’underground. Différents DJ règnent sur des coins du Bronx grâce à cette nouvelle musique que l’on n’appelle pas encore le Hip Hop.

Ezekiel, poète de la rue, et ses amis découvrent ce mouvement grâce à Shaolin Fantastic, un graffeur connu qui a l’ambition de devenir un DJ sous la houlette de son mentor, Grandmaster Flash. En tant que spectateur, on découvre comment les DJ travaillaient avant les ordinateurs, les block parties, les blattles et les influences de l’époque.

THE GET DOWN

Tous les éléments de la culture Hip Hop sont réunis : la musique, la danse, le graffiti, et les codes moraux (authenticité, respect, loyauté.)

The Get Down inclut des véritables faits historiques à son intrigue, comme la coupure de courant des 13 et 14 Juillet qui avait immobilisé New York et généré par la même occasion une nuit de crime et de vol. On y voit des images de l’ancien New York, celui d’avant Giuliani, avant la gentrification.

Le grand point positif, la musique! Les titres composés pour la série ne sont pas transcendants, mais les choix faits pour la bande originale sont parfaits. On retrouve Living For The City de Stevie Wonder, Soul Makossa de Manu Dibango, Hot Stuff de Donna Summer et bien d’autres classiques de l’époque.

The Get Down

Seul bémol, les images de concert se déroulant à notre époque qui (pour le moment) n’apportent pas grand chose à l’intrigue.

Malgré le coté comédie musicale à la West Side Story qui peut paraître un peu long, The Get Down est une série qui s’annonce très prometteuse!

La saison 2 est annoncée pour Janvier 2017!

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INSTAGRAM

X