La Scandaleuse a vu: Fences | La Scandaleuse

La Scandaleuse a vu: Fences

Un nouveau film avec Denzel, c’est un nouveau film à voir, pas la peine d’attendre les reviews on fait confiance à notre homme. On vous le dit dès maintenant, allez voir Fences au cinéma!

Dans ce nouveau projet Denzel Washington à une double casquette. En plus d’y tenir le rôle principal il joue aussi le réalisateur. Fences est à la base une pièce de théâtre d’August Wilson. La pièce a pris du temps à être adaptée à l’écran car monsieur Wilson voulait que le réalisateur soit afro-américain. Dans une récente interview Denzel Washington s’est exprimé sur le souhait de monsieur Wilson d’avoir un réalisateur afro- américain.

Ce n’est pas une question de couleur, mais de culture. Steven Spielberg a fait La List de Schindler. Martin Scorsese a réalisé Les Affranchis, n’est ce pas? Steven Spielberg aurait pu réalisé Les Affranchis. Martin Scorsese aurait probablement pu faire un très bon travail avec La List de Schindler. Mais il y a des différences culturelles. Je le sais vous le savez, nous connaissons tous ce que ça fait quand le fer à lisser touche ta tête le dimanche matin, on connait l’odeur. C’est une différence culturelle, pas juste une question de couleur.

Le film Fences dépeint le quotidien d’une famille américaine de la classe ouvrière qui vit à Pittsburgh dans les années 50. Marié avec deux fils dont un issu d’une précédente relation, Denzel Washington semble mener une vie plutôt tranquille avec sa femme Viola Davis.

Cependant le père de famille vit dans le regret de ce qu’il aurait pu faire dans sa vie afin d’avoir une meilleure condition sociale. Ce ressentiment qui semble aussi se transformer en jalousie envers son plus jeune fils, oppose les deux hommes.

Jusqu’ici tout le monde peut s’identifier à la famille Maxson. Maintenant il faut remettre les choses dans leur contexte historique. Les Maxson sont une famille afro-américaine vivant dans l’Amérique des années 50. Ils vivent dans le nord, mais à cette époque les noirs n’ont pas le droit de vote, la discrimination et le racisme font partis de leur quotidien. C’est ce qui pousse Monsieur Maxson a avoir certaines réserves sur les choix que ses fils peuvent ou veulent faire en ce qui concerne leur avenir.

Quant à Viola Davis qui joue la femme de Denzel Washington, elle est le symbole même de la femme afro-américaine qui supporte tout pour sa famille et qui fait en sorte que cette dernière reste unie et soudée.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X