Est-ce une tare d'être célibataire? | La Scandaleuse

Est-ce une tare d’être célibataire?

Suite à une discussion plutôt mouvementée dans l’équipe, j’ai décidé de faire cet article.

On a tellement d’exemples autour de nous des filles qui préfèrent être en couple plutôt que de fuir certaines situations qu’on s’est posées une question : Est-ce une tare d’être célibataire?

On a tou(te)s autour de nous ces personnes qui sont dans une relation que nous ne comprenons pas, mais qui s’y accrochent comme si c’était vital.

Oui, c’est vrai, certaines personnes n’aiment pas le célibat. Mais est ce que c’est si mal de l’être? Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e), non?

Je suis en couple depuis 3 ans donc on me dit que je ne peux pas comprendre. Mais auparavant quand un homme n’agissait pas correctement à mon sens, je ne me gênais pas pour le lui faire savoir et sortir de la relation si aucun changement ne s’opérait.

Quand j’entends qu’unetelle s’est vue reprocher une remarque faite à son mari parce que ce dernier avait découché ou que telle autre sait être régulièrement cocue mais reste quand même. Je me demande ce qui cloche.

Alors c’est sur que c’est toujours plus agréable d’avoir quelqu’un qui nous attend quand on rentre à la maison ou qui dit qu’il nous aime (en dehors de nos chers parents, j’entends). Mais certains cas sont pour moi inacceptables.

Détaillons les deux exemples donnés précédemment. 

Une connaissance dont je tairais le nom est en couple depuis quelques années. Une relation idéale, ils ont un enfant, elle l’aime, il était censé l’aimer l’aime, jusqu’à ce jour où Monsieur a décidé de quitter le cocon familial. Motif? Elle lui a posé des questions suite à une nuit passée à l’extérieur et mr s’est offusqué et a décidé de mettre fin à leur relation. Le pompon de l’histoire? Il exige qu’elle ne s’éloigne pas de leur lieu d’habitation pour qu’il puisse voir leur enfant! Culotté? Apparemment pas tant que ça puisque ladite connaissance hésite à changer de ville pour lui.

Deuxième cas : Une autre connaissance que nous appellerons Jane Doe est en couple avec un mec qui est capable de lui faire la tête pendant des semaines parce qu’elle a mal fait cuire la viande. On sait que les hommes aiment que leur ventre soit bien rempli, mais quand même. Et cet exemple pour en citer un parmi beaucoup d’autres. Et malgré tout ça, elle ne veut pas le quitter, elle ne veut pas être célibataire.

C’est vrai que passé un certain âge on a toujours une tantine qui nous demande quel problème on a pour être encore seule. Oui parce que les hommes eux n’ont pas ce genre de soucis. Un homme célibataire à 33 ans, ça ne pose pas de problèmes, mais une femme…

On vit dans une société qui nous fait croire que le but ultime d’une vie c’est d’être en couple, idéalement marié, et de fonder une famille avec enfants. Ajoutons à cela qu’il faut acheter un appartement ou une maison et travailler toute sa vie pour une société qui n’est pas la nôtre.

Etre en couple c’est cool, mais quand ça ne marche pas, il ne faut pas forcer. Le fait de vous mettre avec quelqu’un et de rester juste pour éviter un célibat, ne vous satisfera qu’un temps. De plus, être en couple avec quelqu’un qui ne vous rend pas heureuse vous empêche d’être réceptive si la bonne personne se trouve dans votre entourage proche ou lointain. Être seule vous permet de vous recentrer sur vous même et de vous concentrer sur ce que vous voulez réellement.  Vous n’avez pas besoin de parasites dans votre vie.

Le but ultime d’une vie, contrairement à ce que vous montre les films Disney, ce n’est pas de trouver le prince charmant mais de s’épanouir. Et par épanouissement on parle du personnel, et celui ci, vous seules en êtes les actrices. Votre bonheur ne dépend de personne d’autre que de vous.

1 Comment
  1. Je suis très contente de tomber par hasard sur cet article.
    J’avais l’impression d’être une extraterrestre face à certaines de mes amies qui préfèrent rester avec leurs gros c*** de mecs avec qui elles cohabitent plus par habitude que par amour. Je suis régulièrement moquée par la famille ou les amis qui me disent que je vais finir vieille fille (j’ai 31 ans), qu’il va bientôt être trop tard pour faire des enfants ou me demandent si je suis gay. Lors des discussions sur la vie de couple on me répond que je ne suis pas vraiment bien placé pour donner un avis et on hésite même parfois à m’inviter à des soirées où je serai la seule célibataire.
    Je n’ai jamais réussi à faire comprendre à mon entourage ma façon de voir les choses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

X